Tuesday, August 2019

25e vendredi du Hirak : Les manifestants insistent sur la rupture avec l’ancien système

Les citoyens ont manifesté pour le 25ème vendredi consécutif à Alger malgré une chaleur extraordinaire et un dispositif policier gigantesque. Ils ont repris les mêmes slogans appelant à la rupture avec l’ancien système et au départ de tous ses symboles.

Les manifestants ont parcouru pacifiquement les principales artères de la capitale avant de se rassembler au niveau de la Grande-Poste, la place Maurice Audin et le Boulevard Zighout Youcef où un important dispositif sécuritaire était déployé pour éviter tout dérapage.

Arborant l’emblème national, les manifestants ont entonné en chœur l’hymne national et des chants patriotiques en reprenant les slogans habituels appelant à l’indépendance de la justice, la démocratie et l’Etat de droit, ainsi que le jugement de tous ceux qui sont impliqués dans des affaires de corruption, de dilapidation et de détournement de deniers publics.

Les citoyens qui ont bravé la canicule qui sévit ces derniers jours, ont scandé des slogans appelant notamment au départ de tous les symboles de l’ancien régime en rejetant le dialogue nationale initié par Karim Younès, comme ils ont réclamé la libération de tous les manifestants arrêtés depuis le début du Hirak.

La marche s’est déroulée dans le calme et, comme à l’accoutumée, des jeunes se sont portés volontaires pour porter aide et assistance à des manifestants qui ont eu des malaises, visiblement à cause de la forte chaleur et du taux d’humidité élevé en ce vendredi.

Les manifestants ont commencé à se disperser vers 17h00 cédant la place aux jeunes bénévoles qui ont, dans un geste de civisme et de citoyenneté, commencé à nettoyer les lieux.

Input your search keywords and press Enter.