Thursday, January 2021

Quelques heures après les propos d’Ouyahia, l’Intersyndicale annonce une grève pour le 4 avril

Alors que le Premier ministre, Ahmed Ouyahia a explicitement manifesté son ras le bol  des mouvements de grèves qui secouent actuellement les secteurs de l’enseignement et du médical, voilà que l’intersyndicale décide de renouer avec le mouvement de grève, en annonçant la tenue d’une journée de protestation et de grève nationale le 04 avril prochain.

Une décision prise aujourd’hui à l’issue d’une réunion de travail tenue au siège de l’UNPEF (Union nationale du personnel de l’éducation et de la formation). Cette journée de protestation sera suivie de « quatre rassemblement régionaux dans l’est, l’ouest, le nord et le sud du pays »,  indique Idir Achour, porte parole du Conseil des lycées d’Algérie (CLA).

Regroupant quatorze syndicats autonomes, de l’éducation, la santé, la fonction publique, et du secteur économique, comme l’électricité et le gaz ainsi que la poste, cette structure a décidé de «durcir» son mouvement de protestation pour dénoncer les atteintes à la liberté syndicale, l’abrogation de la retraite proportionnelle, et l’avant projet de loi sur le travail qui demeure largement chahuté.

 l Lire aussi: Les médecins résidents répliquent à Ouyahia et maintiennent la grève

Input your search keywords and press Enter.