Tuesday, January 2021

Les médecins résidents bloqués à Bouira repartent vers Constantine (actualisé)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

23H00:  Après six heures de blocage à Bouira, les médecins résidents ont pu reprendre le chemin vers Constantine pour participer à la marche nationale prévue ce mercredi. A noter, que les médecins en question n’ont pu reprendre le chemin vers Constantine qu’après l’arrivée de leurs confrères venus en véhicules pour les récupérer.

 

Plus d’une cinquantaine de médecins résidents ont été bloqués et empêchés, aujourd’hui, de rejoindre la wilaya de Constantine où une marche nationale est prévue demain, à l’appel du Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra).

Selon le Dr Abderrahmen Ikbal, « les éléments de la Gendarmerie nationale en barrage entre Bouira et Bordj Bou Arreridj, ont arrêté, vers 16h, les véhicules (des minibus et des fourgons), en provenance de Tizi-Ouzou, et sommé les résidents de descendre ». Après vérification d’identités, les véhicules en question ont été refoulés vers Tizi-Ouzou, « laissant les résidents en plein froid bloqués au milieu de l’autoroute », ajoute le Dr Ikbal, délégué du Camra.

Le Collectif autonome des médecins résidents algériens, a, dans un communiqué publié ce soir, « condamné fermement le droit élémentaire à la libre circulation des personnes garantie par la Constitution ». Il précise que ces médecins résidents sont bloqués au niveau de la localité d’Ahnif. Le Camra s’insurge sur ce blocage qui « n’a aucun motif valable ».

À l’heure actuelle, des véhicules de particuliers appartenant à des médecins résidents de la wilaya de Sétif sont en route pour récupérer leurs collègues bloqués, ajoute notre source.

Input your search keywords and press Enter.