Thursday, August 2021

Urgent : Les médecins résidents du CHU Mustapha Pacha disent « oui » pour la démission collective

Les médecins résidents du CHU Mustapha Pacha d’Alger, ont voté aujourd’hui 14 mars, pour l’année blanche et la démission collective. Le service minimum sera, quand à lui, respecté selon les termes de la loi dès dimanche prochain, c’est à dire sans les tâches assurées entre 8h et 16h. Ce qui se faisait depuis le début de la grève il y a maintenant 4 mois.

« La majorité écrasante des 900 médecins résidents ont dit oui pour la démission collective si on est appelé à le faire. C’est le cas aussi pour l’année blanche dont nous n’avons peur si la tutelle juge nécessaire de la déclarer », explique un représentant du Collectif autonome des médecins résidents algériens ( Camra ).

Joint par téléphone à l’issue de l’assemblée générale organisée ce matin au plus grand CHU d’Algérie, notre source précise que ces décisions viennent «  en réplique aux mesures de l’administration qui a gelé nos salaires ».

L’activité d’astreinte (8h-16h), a déjà été arrêtée dans les wilayas de Sétif, Oran et Tizi Ouzou. Pour l’année blanche, c’est pratiquement l’ensemble des résidents au niveau national qui se sont prononcés pour. Quant à la démission collective, les blouses blanches du CHU Mustapha Pacha viennent d’ouvrir, par leur vote, le bal. Un autre développement radical  dans le bras de fer entre le ministère de la Santé et le Camra.

Input your search keywords and press Enter.