Tuesday, October 2020

Affaire Sovac : lourdes peines contre Bouchouareb, Ouyahia et Oulmi

Le tribunal de Sidi M’hamed a prononcé mercredi des peines de 20 ans de prison ferme à l’encontre de l’ancien ministre de l’Industrie, Abdeslam Bouchouareb et Fatiha Benmoussa, épouse de Mourad Oulmi, PDG du groupe Sovac qui a été condamné à 10 ans de prison ferme, et 12 ans de prison à l’encontre de l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia.

Fatiha Benmoussa a été condamnée également à une amende de huit (8) millions de Da, en sus de l’émission d’un mandat d’arrêt international à son encontre.

Les accusés poursuivis dans l’affaire du groupe Sovac ont été inculpés pour des accusations de corruption, notamment pour blanchiment et transfert à l’étranger de capitaux issus des revenus criminels, corruption, trafic d’influence, et pression sur des fonctionnaires publics pour l’obtention d’indus privilèges.

Abdeslam Bouchouareb, en fuite, a été lui aussi condamné à une amende de 2 millions de dinars avec l’émission d’un mandat d’arrêt international à son encontre et la saisie de tous ses biens immobiliers et ses comptes bancaires.

L’ancien ministre de l’Industrie, Youcef Yousfi a écopé, lui, d’une peine de trois années de prison ferme assortie d’une amende d’un (1) million Da.

Même peine a été prononcée à l’encontre de Omar Boudhiab, ancien PDG de du Crédit populaire algérien (CPA).

Input your search keywords and press Enter.