Wednesday, October 2020

Affaire SOVAC : poursuite du procès en appel à la Cour d’Alger

Le procès en appel de l’homme d’affaire et président du groupe SOVAC pour le montage et l’importation de véhicules, Mourad Oulmi, accusé de « blanchiment d’argent et incitation d’agents publics à exploiter leur influence », se poursuit jeudi à la Cour d’Alger.

A l’entame du deuxième jour d’audience, l’ancien président général du Crédit populaire algérien (CPA), Omar Boudiab et d’autres accusés en liberté, ont été auditionnés.

La chambre d’accusation avait entendu mercredi Mourad Oulmi qui a rejeté toutes les accusations retenues contre lui, affirmant que son groupe était « victime de l’ancien ministre Abdeslam Bouchouareb et que son groupe exerçait conformément à la loi réglementaire promulguée par le ministère de l’Industrie, en attendant la publication du cahier de charges… ».

Le collectif de défense de Oulmi a demandé le report du jugement dans cette affaire afin de s’assurer de « la véracité des documents ».

Aussi, ont été auditionnés contradictoirement par visioconférence l’ancien ministre de l’Industrie, Youcef Yousfi et l’ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia.

La Cour d’Alger avait reporté août dernier le procès à la demande du collectif de défense et ce, après la condamnation de Oulmi, le 24 juin dernier, à 10 ans de prison ferme par le tribunal de Sidi M’hamed.

Input your search keywords and press Enter.