Thursday, August 2021

Affaire des Touaregs de Tamanrasset, le fils de l’ex-Amenokal accuse Ahmed Edaber… .Un rassemblement prévu pour le 17 mars  

La réunion d’hier entre les Touaregs de l’Ahaggar, représentée par l’Amenokal Ahmed Edaber, et la délégation du ministère de l’intérieur n’a, semble-t-il, pas réussi à juguler la situation qui prévaut dans cette région très sensible pour la sécurité de l’Algérie.

En effet, selon des sources qui se sont confiées à DMA, la réunion ne s’est terminée que vers 20 heures sans résultat concret. Nos interlocuteurs expliquent que la seule décision qui a été prise dans cette rencontre est de reporter la manifestation pour le 17 mars prochain (la manifestation était programmée pour hier). «  Les deux parties n’ont pas trouvé d’accord concret sur les revendications soulevées par les Touaregs. Par ailleurs, la manifestation qui était prévue dimanche dans la rue aura lieu le 17 mars dans une salle fermée », ajoutent notre source.

« Usurpation d’une fonction qui n’existe pas »

Dans le même registre, le fils de l’ex-Amenokal, le sénateur Mohamed Akhamoukh, monte au créneau et accuse Ahmed Edaber d’usurper une fonction qui n’existe plus depuis des années. « Le système des Amenokals n’est plus d’actualité et les seuls représentants des populations Touaregs sont les élus et les parlementaires de la région », écrit le sénateur dans un communiqué rendu public aujourd’hui.

 L’ex-sénateur Touaregs de l’Ahaggar, Ahmed Edaber, va certainement répliquer lors de la manifestation du 17 mars prochain. Elle sera pour lui, l’occasion de prouver sa représentativité mais elle pourra également éclaircir cette affaire qui n’a toujours pas dévoilé ses secrets.

Input your search keywords and press Enter.