Tuesday, January 2021

Aïd El Adha: la Protection civile appelle au respect des mesures barrières

La Direction générale de la Protection civile a appelé dimanche les Algériens à faire preuve de « prudence et vigilance » lors du sacrifice de l’Aïd Al Adha, soulignant la nécessité de respecter les mesures barrières contre le coronavirus.

« En prévision de la célébration d’El Aïd Al-Adha, dans ces circonstances exceptionnelles liées à la pandémie du Coronavirus, et afin de réduire les risques générés par l’utilisation des outils lors du sacrifice (couteaux, hache, chalumeaux), la Direction générale de la protection civile appelle tous les citoyens à faire preuve de prudence et vigilance, et à respecter les mesures barrières contre le coronavirus afin d’éviter d’être contaminé par le Covid-19 ou de le transmettre à d’autres personnes », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

La direction générale de la Protection civile a recommandé, à ce titre, de « respecter la distanciation physique, d’éviter les rassemblements autour du sacrifice, de désinfecter et de nettoyer le lieu d’abattage avant et après l’achèvement de l’opération ».

Elle a rappelé, dans ce contexte, que « le port de la bavette et des gants est obligatoire et nécessaire ».

Lire aussi: La Protection civile recommande des mesures préventives suite à la canicule
La protection civile a publié également une série de recommandations pour éviter les accidents domestiques lors du rituel sacrificiel, préconisant, ainsi, l’utilisation de « la pompe à air manuelle au lieu de souffler avec la bouche », de « stériliser les outils utilisés avant, pendant et après l’achèvement de l’opération », d' »éviter l’échange des outils utilisés entre les personnes » et de « laver régulièrement les mains et éviter de toucher le visage, le nez et la bouche ».

Elle a fait remarquer, en outre, que la manipulation des couteaux et haches, et du feu « tabouna » doit répondre aux consignes de sécurité, recommandant, à ce propos, de ne « pas mettre les couteaux et les haches au sol ».

« Ils doivent être placés hors de la portée des enfants et conservés dans leurs étuis », a-t-elle rappelé, insistant sur l’importance de ne « pas utilisé une meuleuse pour affûter et affiler les couteaux en présence d’enfants » en raison du risque de projection d’éclats.

Elle a mis l’accent également sur la nécessité de « bien ranger les chalumeaux, les tabouna, les allumettes » « et de « les gardés hors de la portée des enfants », de « ne jamais laisser chalumeaux et tabouna allumés sans surveillance », et d’ « empêcher les jeunes enfants de s’approcher du feu et des allumettes ».

« Leur manipulation doit se faire seulement par des adultes »et « leur emplacement doit être loin des tentures et meubles afin d’éviter le départ d’incendies », a-t-elle préconisé.

La Protection civile a insisté sur l’importance d’éviter d’organiser des barbecues dans ou à proximité des forêts et de vérifier la conformité du tuyau et du détendeur de gaz utilisés pour relier la bouteille de gaz butane au feu (tabouna).

Elle a rappelé, enfin, qu’en cas d’accidents les citoyens peuvent appeler les secours de la protection civile aux numéros 1021 ou le 14 en précisant la nature du risque et l’adresse exacte.

Input your search keywords and press Enter.