Sunday, July 2021

Algérie-Nigéria : l’importance de hisser la coopération économique au niveau des relations politiques

Le ministre des Affaires étrangères, M. Sabri Boukadoum et son homologue nigérian, Geoffrey Onyeama, ont relevé à Abuja l’importance de donner l’élan nécessaire à la coopération économique, afin de la hisser au niveau des relations politiques traditionnelles entre les deux pays empruntes d’amitié et de solidarité, a indiqué jeudi un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Lors des entretiens tenus à Abuja entre M. Onyeama et M. Boukadoum, qui a effectué mercredi et jeudi une visite officielle à Abuja à l’invitation de son homologue nigérian, les deux ministres ont « relevé l’importance de donner l’élan nécessaire à la coopération économique, afin de la hisser au niveau des relations politiques traditionnelles empruntes d’amitié et de solidarité », notant, dans ce cadre, « l’importance de la mise en œuvre des trois (03) grands projets déjà identifiés, à savoir la route transsaharienne, le gazoduc et la liaison en fibres optiques », a-t-on indiqué de même source.

Les deux chefs de diplomatie ont procédé aussi à « une évaluation exhaustive de l’état de coopération bilatérale multisectorielle entre l’Algérie et le Nigeria », et « ils se sont, à ce sujet, félicités de l’excellence des relations d’amitié et de coopération qui existent entre les deux pays », a ajouté le communiqué.

Les deux parties ont discuté également des « voies et moyens de promouvoir les échanges commerciaux et d’encourager les communautés d’affaires des deux pays à explorer les opportunités d’investissement offertes de part et d’autres », soulignant, en outre, « la nécessité de tenir, à Abuja, la 5e session de la Haute commission bilatérale dès que possible », selon le communiqué.

Les deux parties ont également discuté de « la coopération dans le domaine de l’enseignement supérieur ».

A ce propos, M. Boukadoum a réitéré « la disponibilité de l’Algérie à contribuer à la formation des futurs cadres nigérians dans différents domaines ».

Les deux ministres se sont « félicités de la convergence de leurs vues sur les principales questions régionales et internationales d’intérêt commun et ont procédé à un échange de vues sur les questions d’actualité, avec un accent particulier sur la situation au Mali et dans la région du Sahel, en Libye, ainsi que la situation au Sahara occidental notamment au vu des derniers développements très préoccupants à Guerguerat », a ajouté le communiqué.

M. Boukadoum a, par ailleurs eu l’occasion lors de cette visite « une rencontre avec le président du Comité des Affaires étrangères de la Chambre des représentants du Nigéria, M. Youssouf Bouba Yakoub », selon la même source qui souligne que « les deux parties ont discuté de l’importance de promouvoir la coopération parlementaire entre les deux pays ».

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a été « longuement » reçu en audience à Abuja (Nigeria) par le président de la République fédérale du Nigeria, Muhammadu Buhari, à qui il a transmis les « salutations fraternelles » du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, indique jeudi le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

 

Input your search keywords and press Enter.