Tuesday, October 2020

Application de l’article 102 de la constitution: réactions des partis politiques

L’appel du chef d’Etat Major de l’Armée, Ahmed Gaid Salah, à l’application immédiate de l’article 102 de la constitution pour résoudre la crise politique que traverse l’Algérie après le refus populaire du 5ème mandat et les revendications d’un changement radical du système, a été largement commenté par les partis politiques.

Réagissant à l’appel du chef d’état-major de l’armée à l’application de l’article 102 de la Constitution, le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), dénonce « un coup d’Etat » contre la volonté du peuple. Lire l’intégralité de l’article 

Pour le Mouvement de la société pour la paix (MSP), l’application de l’article 102 de la Constitution ne peut être la solution à la crise.Lire l’intégralité de l’article 

Le président du Jil Jadid a réagi à l’appel du chef d’Etat-major de l’ANP qui a appelé à l’application de l’article 102 de la Constitution. Pour lui, « le peuple algérien commence à récolter les fruits » de son mouvement et de la pression qu’il a exercée sur le pouvoir. « Destituer le président est un autre pas en avant, mais ce n’est pas la fin du parcours », a pourtant estimé Djilali Soufiane dans une vidéo postée, ce mardi soir sur sa page facebook.Lire l’intégralité de l’article 

Le Front des forces socialistes (FFS) a réagi à l’appel d’Ahmed Gaid Salah, chef d’Etat-major de l’ANP, à l’application de l’article 102 de la Constitution. .Lire l’intégralité de l’article

Input your search keywords and press Enter.