Friday, March 2021

Après le limogeage du wali de Blida, des mesures d’urgence pour éradiquer le choléra

Le wali par intérim de Blida, Rabah Ait Hocine a fait état, jeudi, d’une série de mesures d’urgence en vue d’assainir et couvrir l’Oued Beni Azza, et ce après que le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière ait confirmé, mercredi, que l’oued en question était la source de l’épidémie de choléra qui a touché six (6) wilayas du pays.

Lire aussi: Choléra: Bouteflika limoge le wali de Blida

Ces mesures annoncées par M. Ait Hocine en marge de la visite d’une délégation du ministère des Ressources en eau, consistent en le lancement d’une campagne d’assainissement du cours d’eau du oued, une opération qui a débuté jeudi, outre la prise de l’ensemble des mesures préventives pour protéger l’oued du jet anarchique des déchets.

Une enveloppe de 60 millions de dinars

Les autorités de le wilaya ont également dégagé une première enveloppe de 60 million de DA en vue de couvrir le cour du Oued, tout en accordant la priorité aux points limitrophes des habitations, a fait savoir le même responsable, ajoutant que cette opération sera parachevée en l’espace de dix jours.

Le même responsable a, en outre, rassuré les citoyens de Blida, notamment les riverains de l’oued, quant à la poursuite de cette opération jusqu’à l’éradication des points noirs existant dans la wilaya.

Dans le même contexte, M. Ait Hocine a fait part du lancement d’une campagne de nettoyage et d’assainissement de tous les Oueds en prévision de la saison d’hiver, et ce pour parer à toute éventuelle inondation.

Oued Beni Azza, à l’origine du choléra  

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière avait confirmé, mercredi dans un  communiqué, que le vibrion cholérique « OGAWA » a été identifié au niveau de l’Oued Beni Azza, dans la même wilaya et que cette bactérie s’est répandue au niveau de plusieurs points parcourus par Oued Beni Azza, favorisant la propagation de l’épidémie.

Le même communiqué avait rappelé que « le dispositif de veille sanitaire mis en place par le ministère, demeure en vigueur jusqu’à l’extinction totale de l’épidémie ».

Le ministère avait mis l’accent sur la nécessité de respecter les mesures de prévention, notamment l’application des mesures d’hygiène individuelle et collective, visant à endiguer la propagation de la maladie, à savoir le lavage soigneux des mains avec du savon et de l’eau propre plusieurs fois dans la journée, particulièrement avant le contact avec un aliment, avant chaque repas et après l’utilisation des toilettes.

Il a également insisté sur l’importance du lavage des légumes et des fruits avant leur consommation ainsi que l’ébullition et la javellisation de l’eau de stockage avant son utilisation.

Il a, en outre, recommandé de ne pas s’approvisionner au niveau des points d’eau non traités et non contrôlés.

Input your search keywords and press Enter.