Tuesday, December 2018

Béatification des 19 religieux chrétiens à Oran : la France et le Pape François « reconnaissants »

La France est « reconnaissante » à l’Algérie pour avoir accueilli la cérémonie de béatification des 19 religieux de l’Église catholique d’Algérie victimes du terrorisme, a indiqué le Quai d’Orsay.

« La France est reconnaissante à l’Algérie d’accueillir cette cérémonie de béatification qui sera l’occasion de célébrer le message de paix, de fraternité et de tolérance que continuent de nous inspirer l’engagement et le sacrifice de ces hommes et de ces femmes », a précisé vendredi la porte-parole du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, Agnès von der Muhll.

La France, poursuit la porte-parole, « rend hommage à la nation algérienne qui a su s’engager sur le chemin de la paix et de la réconciliation nationale, soulignant que c’est la raison pour laquelle le secrétaire d’Etat auprès du MAE, Jean-Baptiste Lemoyne, participe également ce samedi à la Grande mosquée Ibn Badis, à l’hommage qui sera rendu aux 114 imams algériens assassinés par des groupes terroristes durant la décennie noire ».

Parmi les 19 religieux, quinze sont d’origine française. Tous ont été tués par des groupes terroristes de 1994 à 1996. Parmi eux figurent les sept moines de Tibherine (Médéa) assassinés par des membres du GIA, rappelle-t-on.

Le Pape François fait part de « sa reconnaissance » au Président Bouteflika

De son coté,  le pape François a qualifié la béatification des 19 religieux catholiques, morts en Algérie durant la décennie noire, ce samedi à Oran de  » grand signe de fraternité de l’Algérie à destination du monde entier ».

« C’est un événement inédit dans d’autres pays qui dessinera un grand signe de fraternité dans le ciel algérien, à destination du monde entier », a souligné le souverain pontife dans un message, lu samedi par un membre de la délégation du Vatican, lors de la cérémonie de béatification de l’ancien évêque d’Oran Pierre Claverie et de ses 18 autres compagnons de foi chrétienne.

Le Pape François a également fait part de sa reconnaissance au Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, d’avoir facilité l’organisation de cette cérémonie en terre Algérienne.

Il a également exprimé son « affection pour le peuple algérien qui a connu de grandes souffrances durant la crise dont il a été victime durant la dernière décennie du siècle passé.

La cérémonie de béatification a été ouverte par une courte allocution de bienvenue de l’évêque d’Oran, Jean Pierre Vesco, qui a évoqué feu Mohamed Bouchkhi, chauffeur de l’ancien évêque Pierre Claverie, mort avec ce dernier dans l’attentat qui l’avait visé à Oran.

Une minute de silence a été observée à la mémoire de toutes les victimes de la décennie noire.

L’office religieux de cette célébration a été marqué par la présence de l’envoyé du Pape François, le cardinal Giovanni Angelo Becciu, Préfet de la Congrégation des causes des saints.

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, ainsi que plusieurs ambassadeurs accrédités en Algérie et autres personnalités étrangères ont assisté à la cérémonie de béatification.

Input your search keywords and press Enter.