Tuesday, December 2019

Benslah plaide pour des solutions consensuelles

Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah a appelé mardi à instaurer un climat d’entente et à associer toutes les forces vives du pays à la recherche de solutions consensuelles, en concrétisation de la volonté du peuple souverain et la satisfaction de ses revendications légitimes.

Dans un message à l’occasion de la Journée internationale des Travailleurs, le chef de l’Etat a considéré impératif « d’instaurer un climat de sérénité et d’entente et d’associer toutes les forces vives du pays pour la recherche de solutions consensuelles, en concrétisation de la volonté du peuple souverain, la satisfaction de ses revendications légitimes à une vie décente et son aspiration résolue à un changement radical avec le régime, pratiques et symboles. »

La conjoncture difficile que traverse notre pays exige de chacun de nous d’être au rendez-vous de l’histoire, en mettant de côté nos différends et en focalisant notre effort sur notre volonté commune de préserver les fondements de notre nation et les acquis de notre Etat, fruits de plusieurs générations, a-t-il ajouté.

Affirmant, à ce propos, que la construction de la patrie est une entreprise à mener par tous, sans marginalisation ni exclusion, sans sélectivité ni règlement de compte, M. Bensalah a estimé que c’est là une démarche à même de décanter les biens intentionnés des malveillants, qui ont mis et mettent en péril les intérêts suprêmes du pays.

Il a rappelé que la célébration cette année intervient dans une contexte particulier, marqué par le sursaut salutaire de notre peuple, qui a capté les regards du monde entier. « Notre peuple a renouvelé, ainsi, son serment à nos glorieux Chouhada de bâtir un Etat consacrant la vertu et le mérite et respectant l’effort et l’abnégation ainsi que son appel aux loyaux enfants de la patrie à unifier les efforts pour la hisser aux rangs des pays développés », a-t-il ajouté.

La voix des Algériennes et Algériens a retenti, haut et fort, à travers toutes les contrées de notre pays sous un seul et même étendard rassemblant tous les courants de la société et traduisant leur attachement à l’unité nationale sacrée. Un écho résonnant de par le monde, impressionné par le pacifisme, la régularité et le civisme de ses manifestations qui ont donné une image éloquente de l’immunité de notre patrie face à tout éventuel danger, a souligné le chef de l’Etat.

Aujourd’hui, notre pays a besoin d’un élan national pour relever le défi du développement durable, la création de richesses et la relance de l’économie afin d’assurer la prospérité et le progrès à notre peuple, contribuer à la création davantage d’emplois et offrir de larges horizons à nos jeunes en un avenir prometteur, a poursuivi M. Bensallah.

Appelant à réhabiliter la valeur et la sacralité du travail et à moraliser et assainir la vie publique, il a déclaré que « notre pari de gagner la bataille de la moralisation de la vie publique et la création d’une économie productive de  richesses, et non rentière, ne peut être remporté qu’à travers la participation de tout un chacun, sans exclusion ni différenciation, et dans un cadre participatif où règne la confiance mutuelle, se complètent les idées et rivalisent les projets.

S’adressant aux travailleurs et travailleuses, le chef de l’Etat a assuré que « notre Etat, qui poursuivra la défense de vos acquis, vous réitère son soutien pour davantage d’acquis et de réalisations. De même qu’il restera attaché aux vertus du dialogue avec les partenaires sociaux et économiques afin d’ouvrir plus de perspectives devant les bonnes volontés pour participer au processus de développement, garant de notre sécurité nationale », a-t-il conclu.

Input your search keywords and press Enter.