Saturday, November 2020

Caillassage des trains, à qui profite le crime ?

Le nouveau train rapide CORADIA a été endommagé par des jets de pierres à Khemis Miliana dans la wilaya d’Ain Defla, lors de son voyage « essai » entre Alger et Oran. « C’est regrettable », a déploré dans sa déclaration à DMA, Sid Ahmed Benatallah, directeur de la communication à la SNTF, joint par téléphone.

Lire aussi: Le nouveau train rapide CORADIA endommagé par des jets de pierres à Ain Defla (Photos)

En effet,  en raison de comportements aussi incompréhensibles qu’inexcusables, il est devenu dangereux de prendre le train dans certaines directions et sur certains tronçons. Le risque est grand de voir son voyage se terminer à l’hôpital après avoir reçu une grosse pierre à la tête ou encore les débris d’une vitre brisée. Le caillassage des trains auquel est confrontée la Société Nationale des Transports Ferroviaires (SNTF) qui d’ailleurs ne cache pas son impuissance devant ce fait, met en danger la vie des usagers et du personnel de cette société.  Un danger qui menace quotidiennement et sérieusement l’intégrité physique des voyageurs et les personnels de la SNTF, qui demeurent, malgré toutes les fortifications érigées autour des gares la cible privilégiée de la bêtise humaine, de l’inconscience et du manque de civisme. Là, sans parler des incidences financières qui pèsent lourd sur l’entreprise. « C’est un phénomène inquiétant », a encore soutenu le directeur de la communication à la SNTF et ce « en dépit de toutes les compagnes de sensibilisations initiées par l’entreprise à l’adresse notamment les écoliers ».

Pour rappel en mars dernier, le  rapide Alger-Oran a été pris  pour cible en usant de  grosses pierres lancées par des adolescents à la sortie de la gare de Relizane, brisant la vitre de la locomotive et blessant légèrement le mécanicien. Les cheminots ne veulent pas oublier leur collègue, conducteur de train qui a perdu la vie en 2007 à El-Harrach par un jet de pierre.

Quoi qu’il en soit, Sid Ahmed Benatallah directeur de la communication à la SNTF, a assuré qu’en dépit de ce malheureux incident, les nouveaux trains CORADIA ne seront pas retirés de la circulation. Autrement dit, leur mise en circulation interviendra comme prévu par la SNTF. « Nous avons pris attache avec notre fournisseur afin qu’il nous expédie de nouvelles vitres de remplacement », a assuré à ce propos le directeur de la communication de la SNTF.

Egalement:

Infographie: Le phénomène de jets de pierres sur les trains (nombre de blessés et dégâts matériels)

Input your search keywords and press Enter.