Saturday, May 2019

CNAPESTE-Ministère de l’Éducation nationale…le pourrissement

Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale n’est désormais plus « médiateur » dans le bar de fer opposant le ministère de l’Éducation nationale et le CNPAESTE. Une situation qui ne peut déboucher que sur un pourrissement, puisque le ministère de l’éducation passera au licenciement effectif des enseignants grévistes dans quelques heures.

En effet, selon Ennahar TV, le département de Mourad Zemali aurait notifié au syndicat sa responsabilité, à lui (le syndicat) seul, le licenciements des grévistes. Une  mesure décidée par la ministre de l’Éducation nationale alors que toutes les tentatives de ramener à la « raison » ces enseignants aient échoué.

Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale a affirmé en outre que le ministère de l’Éducation nationale est dans « son droit » de procéder de la sorte, menaçant de son côté de mesures disciplinaires à l’encontre des grévistes. Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali avait pour rappel  appelé, lundi dernier, les enseignants grévistes à mettre fin à leur mouvement de grève et à faire prévaloir le dialogue « pour l’intérêt des élèves et du pays ».

«La situation d’aujourd’hui qui va au-delà des lignes rouges est devenue incontrôlable par ces parties», a-t-il déclaré  à la presse lors de l’audience accordée aux représentants du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation.

Input your search keywords and press Enter.