Sunday, October 2020

Conseil interministériel consacré à la rentrée scolaire, universitaire et de la formation professionnelle

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a présidé samedi un Conseil interministériel, consacré à l’examen de la rentrée scolaire, universitaire et de la formation professionnelle et des préparatifs des examens du Baccalauréat et du BEM, indique dimanche un communiqué des services du Premier ministre.

Ont assisté à ce Conseil interministériel, les ministres en charge de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et de la Formation et de l’Enseignement professionnels ainsi que les ministres de l’Intérieur, des Finances et de l’Habitat.

Ont pris part également aux travaux de ce conseil les présidents des conférences des universités des régions centre, Est et Ouest, précise le communiqué.

Le Conseil a entendu des exposés des ministres, respectivement, de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et de la Formation et de l’Enseignement professionnels concernant les préparatifs pour la prochaine rentrée 2020-2021.

Il a également entendu une communication du ministre de l’Education nationale sur les préparatifs des examens du Baccalauréat et du BEM.

Dans ce cadre, le Conseil a relevé « l’état d’avancement très appréciable des dispositions prises pour assurer les meilleures conditions pour la rentrée scolaire, universitaire et de formation professionnelle, ainsi que les mesures arrêtées au titre du dispositif national d’organisation des examens des examens du Baccalauréat et du BEM dans tous respects (sanitaire, sécuritaire, organisationnel et logistique) », ajoute la même source.

A ce titre, le Conseil a passé en revue « les différents protocoles sanitaires adoptés par l’autorité sanitaire compétente, lesquels comportent l’ensemble des mesures de prévention et de protection contre la propagation de l’épidémie du coronavirus Covid-19, en insistant particulièrement sur la nécessité de leur mises en œuvre rigoureuse ».

Il a, par ailleurs, recommandé « la pleine implication des différents intervenants aux niveaux central et local, ainsi que la participation directe des autres acteurs de la société civile et du mouvement associatif, particulièrement les représentations estudiantines, les associations des parents et les partenaires sociaux et ce, au titre de la sensibilisation, de l’accompagnement psychologique ainsi que dans tous les aspects organisationnels qui garantissent les conditions les plus favorables pour réussir la rentrée 2020-2021 et le déroulement des examens », ajoute la même source.

Input your search keywords and press Enter.