Tuesday, July 2019

Contestation contre le 5ème mandat: Un millier d’avocat devant le conseil constitutionnel

Les avocats d’Algérie se rassemblent en ce moment devant le conseil constitutionnel à Alger pour protester contre le 5ème mandat dans le cadre du mouvement de contestation qui dure depuis deux semaines en Algérie.

En effet, à l’appel de l’union nationale des avocats, les robes noir ont rejoint dès les premiers début de la contestation le mouvement populaire. « Ils sont plus d’un millier devant le conseil constitutionnel pour protester contre le 5ème mandat de Bouteflika », expliquent des avocats présents sur place.

Des images partagées sur les réseaux sociaux montre une foule devant le siège du conseil constitutionnel qui reçu dimanche dernier la candidature de Abdelaziz Bouteflika, déposée par son nouveau directeur de campagne, Abdelghani Zaalane.

Beaucoup d’observateurs et juristes ont contesté ce qu’ils ont appelé « une candidature par procuration ». Selon des anciens membres du conseil constitutionnel, le règlement intérieur du conseil oblige « le candidat à déposer lui même sa candidature ». Une affirmation démenti par l’institution présidée par Tayeb Belaiz, un fidèle du président.

Demain pour le troisième vendredi consécutif, les algériens se préparent pour sortir massivement dans la tue réclamant « le départ du système ». Ceci au moment ou le président Abdelaziz Bouteflika est toujours hospitalisé à Genève sans qu’une date précise de son retour n’a été communiqué.

Input your search keywords and press Enter.