Saturday, August 2019

Coup d’envoi des Examens du BEM à travers le territoire national

Le coup d’envoi des examens du Brevet d’enseignement moyen (BEM) a été donné ce dimanche matin, à travers le territoire national, pour plus de 630.000 élèves qui aspirent à accéder au palier du secondaire.

Ils sont pas moins de 631.395 élèves concernés par les examens de la session 2019 et dont les résultats seront annoncés le 1er juillet, soit une hausse de 5.25 % par rapport à l’année écoulée qui avait enregistré 595.865 candidats, selon les données du ministère de l’Education nationale.

Les élèves qui obtiendront une moyenne égale ou supérieure à 10/20 à cet examen seront automatiquement admis en première année secondaire, ainsi que ceux dont l’addition de la moyenne obtenue au BEM et de la moyenne annuelle de l’évaluation continue est égale à 10/20.

Selon les assurances du premier responsable du secteur de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, « toutes les mesures » ont été prises pour assurer le bon déroulement de ces épreuves, citant, entre autres, les brouilleurs mis à la disposition des annexes de l’Office national des Examens et Concours (ONEC) par le ministère de la Défense nationale (MDN) afin de lutter contre le phénomène de la fraude, l’interdiction de toute tentative de fuite de sujets par voie électronique, le dépôt des téléphones portables et de tout moyen de communication à l’entrée des centres d’examen ainsi que la garantie du transport des candidats résidants dans des zones enclavées, au niveau de chaque wilaya.

L’ouverture des centres de déroulement est prévue à 7h30, tandis que l’entrée des candidats se fera à 8h00, sachant que tout retardataire a la possibilité d’accéder au centre d’examen entre 8h00 et 8h30, avec inscription de son nom sur le registre réservé aux retardataires et qu’au-delà de cette heure (8h30), l’accès au centre est « formellement interdit ».

Des dispositions prévues pour empêcher la publication des sujets via les réseaux sociaux et qui sont également applicables lors des épreuves de l’après-midi qui débuteront à 15H00 alors que l’ouverture des centres d’examen est prévue à 14H30.

Afin d’éviter les retards le jour J, les parents des candidats ont été priés de repérer, à l’avance, les centres d’examen. De même qu’à sensibiliser leurs enfants candidats aux sanctions encourues en cas de fraude.

Par ailleurs, et afin de sécuriser les 11.937 centres d’examens de fin d’année des trois cycles (primaire, moyen et secondaire), la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a mobilisé 62.714 agents à travers le territoire national, lesquels se déploieront en particulier au niveau des périmètres extérieurs de ces centres.

De même  qu’ils assureront l’escorte et la sécurisation du transport ainsi que la distribution des sujets d’examen à travers tous les centres et l’acheminement des copies vers les centres de collecte.

De son côté, le Commandement de la Gendarmerie nationale a mis en place un dispositif sécuritaire spécial encadrant le déroulement des examens à travers un Plan spécial applicable au niveau des territoires de sa compétence et prévoyant tout autant l’escorte et la protection de l’opération de distribution des sujets d’examens, à partir des directions d’éducation jusqu’aux centres d’examens ainsi que la garantie de la protection et de l’escorte des sujets acheminés par avion et d’autres mesures d’accompagnement.

Le taux de réussite à l’examen du Brevet de l’enseignement moyen (BEM) avait atteint 56,88% en 2018.

Input your search keywords and press Enter.