Thursday, December 2020

Covid-19 : l’utilisation du numéro vert 3030 élargie aux 48 wilayas

 Le Directeur général de la prévention au ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Dr Djamel Fourar a indiqué que l’utilisation du numéro vert 3030 avait été élargie aux 48 wilayas du pays.

La plateforme du numéro vert, lancée par le ministère en collaboration avec Algérie Télécom (AT) dès l’apparition du nouveau coronavirus en Algérie au niveau de l’administration centrale et de Bordj El Kiffan (Alger) pour répondre aux préoccupations des citoyens, a été élargie aux 48 wilayas du pays, a fait savoir Dr. Fourar qui est également le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus.

Le ministère de la Santé a pris cette décision pour rapprocher la santé du citoyen mais aussi pour atténuer la pression sur la plateforme d’Alger et l’équipe médicale qui s’en charge, suite à la propagation du virus dans de nombreuses wilayas, avait-il indiqué vendredi, précisant qu’un (01) million d’appels sont réceptionnés quotidiennement.

En dépit des mesures préventives mis en place par les pouvoirs publics pour tenter de réduire les appréhensions des citoyens quant à la propagation du Covid-19, de nombreux citoyens ressentent une forte inquiétude voire une panique chez certaines catégories vulnérables, selon les personnes chargées de répondre aux interrogations des citoyens.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de l’élargissement du programme d’action entre le ministère et le Comité de suivi du coronavirus pour répondre à toutes les situations et assurer une collaboration totale et permanente entre l’administration centrale et les différents établissements hospitaliers à travers l’utilisation de tous les moyens de communication.

L’action du comité est répartie sur trois cellules. La première cellule est chargée du suivi des moyens de prévention, du diagnostic et du traitement au niveau des établissements sanitaires, de la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) et de l’Institut Pasteur, selon les nouvelles mesures du ministère.

La deuxième cellule, qui est une cellule de suivi de la situation épidémiologique et l’information sanitaire, veille à définir, de manière anticipée, la liste des personnes dans le cadre de l’enquête épidémiologique du confinement sanitaire et de l’information sanitaire.

Quant à la troisième cellule, elle veille à prendre en charge les malades et à gérer le nombre des lits entre les établissements hospitaliers, en collectant toutes les données liées au processus de traitement du malade.

Input your search keywords and press Enter.