Sunday, May 2019

Crash de l’avion militaire à Boufarik, messages de condoléances et compassion avec les familles des victimes

L’Algérie est en deuil. Un avion de transport militaire assurant le vol Boufarik-Tindouf-Béchar s’est écrasé ce matin du 11 avril 2018 dans le périmètre de la base aérienne de Boufarik dans un champ agricole inhabité. Le bilan est trop lourd : 257 victimes dont dix membres de l’équipage, suscitant l’émoi et des réactions de la société civile, du Gouvernement et des partis politiques.

En effet, après le message des condoléances adressé par le  président Bouteflika aux familles des victimes, lu en direct à l’ENTV, Le gouvernement, réuni ce jour, a observé une minute de silence à la mémoire des martyrs victimes de cette tragédie.  Cette catastrophe, faudrait-ile le souligner, n’a laissé nul indifférent. Ainsi, nous apprenons que les  médecins résidents ont décidé d’interrompre leur grève pour participer aux opérations de secours des blessés du crash. Dans un communiqué, le collectif Camra appelle tous les médecins résidents « à intervenir aux unités d’urgence afin de porter l’aide nécessaire aux victimes » du crash.

Les partis politique, dont Talaï El Houriat d’Ali Benflis de Taj de Amar Ghoul, présentent de leur côté, leurs condoléances les plus attristées aux familles des victimes, les assurent de toute leur compassion, et prient Allah le Tout Puissant et Miséricordieux de les assister à surmonter cette terrible épreuve et d’accueillir les martyrs en son vaste paradis. Également,  au « nom du peuple américain », l’ambassade des États-Unis à Alger « adresse ses plus sincères condoléances aux familles et amis des victimes de la tragédie d’aujourd’hui, ainsi qu’à nos partenaires et collègues de l’armée algérienne ».  « Les États-Unis apprécient profondément le partenariat continu avec le peuple et le gouvernement algériens. Nous sommes avec vous dans votre peine », écrit l’ambassade dans un communiqué.

Input your search keywords and press Enter.