Sunday, February 2019

Crise ouverte au FFS, Ali Laskri démissionne de l’instance présidentielle

Crise ouverte au sein du FFS. Ali Laskri, membre de l’instance présidentielle du front des forces socialistes a démissionné hier de son post, a-t-on appris de plusieurs membres de la direction du parti.

Ali Laskri occupe également le post de coordinateur de cette instance suprême du parti. Élu lors du 5ème congrès du FFS en mai 2013, cette instance était composée de cinq membres. En décembre 2016, un des membres à savoir Rachid Halet a été exclu pour des motifs qui restent inexpliqués jusqu’à maintenant. S’en est suivi la démission d’un autre membre de cette instance à savoir Saida Ichalamène qui a quitté le parti après les élections législatives.

L’instance suprême du parti fonctionnait alors avec trois membres, ce qui est statutairement légal. Par ailleurs, la démission d’un troisième membre en la personne d’Ali Laskri implique la disparition de l’instance présidentielle et l’organisation d’un congrès extraordinaire pour élire une nouvelle instance, comme le stipule l’article 48 des statuts du parti.

Selon nos informations, Ali Laskri a adressé un « message interne » aux différents organes du parti annonçant sa démission de l’instance présidentielle sans donner les motifs de cet acte. Par ailleurs, il a promis de donner plus d’explication lors du prochain conseil national qui aura lieu le 16 et 17 février prochain.

Il faut dire que la démission d’Ali Laskri aggrave la crise au sein du FFS, intervenue à la suite de l’exclusion de Rachid Halet, qui a l’époque qualifier l’opération de « putsch » contre sa personne.

Input your search keywords and press Enter.