Thursday, November 2020

Démantèlement d’un réseau criminel à Alger, une somme colossale récupérée (vidéo)

Les éléments de la Gendarmerie nationale de Birtouta (Alger) ont démantelé un dangereux réseau criminel national spécialisé dans le cambriolage d’usines, récupéré 32,6 milliards de centimes et un montant en devise et arrêté treize (13) individus, a indiqué le commandant Toubal Nacer, commandant de la compagnie territoriale de Birtouta.

Lors d’une conférence de presse, au cours de laquelle ont été présentés les produits saisis et les éléments du réseau criminel, le commandant Toubal a précisé que l’opération avait été enclenchée sur la base d’une plainte reçue par la brigade territoriale de Chaïbia relevant de la compagnie territoriale de Birtouta (groupement territorial de la Gendarmerie nationale d’Alger) faisant état du cambriolage d’une usine par un groupe de criminels encagoulés munis de différentes armes blanches et portant des tenues spéciales et des gants pour ne pas laisser de traces de leur crime.

Après avoir séquestré le gardien et le chauffeur du personnel de l’usine dans un bureau les poings liés et la bouche bâillonnée avec du ruban adhésif, les criminels se sont dirigés vers le coffre-fort où ils se sont emparés d’une importante somme en monnaie nationale et en devise, a indiqué la même source, ajoutant que les cambrioleurs ont également volé un bus réservé au transport du personnel avant de prendre la fuite vers une destination inconnue.

Dès réception de la plainte, une équipe d’enquêteurs a été constituée laquelle s’est rendue, en compagnie de la cellule de la police technique et scientifique, sur les lieux du cambriolage pour faire les premières constatations et rechercher des indices, selon le commandant Toubal.

Les enquêteurs ont constaté que les cambrioleurs s’étaient introduits par l’arrière de l’usine en escaladant le mur à l’aide de cordes et d’échelles.

L’exploitation des caméras de surveillance et le recours à des experts et techniciens relevant de la Gendarmerie nationale, ont permis l’identification d’un des auteurs dans une des wilayas limitrophes. S’en étaient suivi, poursuit-il, des investigations approfondies ayant abouti à l’identification des autres individus du réseau, issus de plusieurs wilayas, a-t-il encore indiqué avant d’ajouter qu’une fois les procédures légales accomplies, les domiciles des suspects ont fait l’objet d’une perquisition qui a permis d’y trouver des preuves et éléments à charge les impliquant dans le hold-up dont le modus opérandi est extrêmement compliqué.

Selon le Commandant, cette opération qualitative a permis l’arrestation de 13 individus et la récupération d’une important somme d’argent d’une valeur dépassant, en monnaie nationale, 32,6 Mds de centimes ainsi que des montants en devises, 39.000 USD, 8.340 euros et 20 dinars tunisien.

La saisie opérée est constituée de moyens utilisés dans l’exécution du crime, à savoir, outils de découpe, vêtements et engins divers, ainsi que d’armes blanches de types et calibres différents, des compteurs de billets, des puces et téléphones portables.

La même source indique, d’autre part, qu’un autre saisie a été opérée constituée de 11 véhicules touristiques, dont des voitures de luxe, des motocycles de luxe, tous produits du hold-up, outre la récupération du bus utilisé dans l’exécution du vol.

Après l’accomplissement de toutes les étapes de l’enquête et des procédures légales, les éléments du réseau criminel ont été présentés, dans la matinée de jeudi, devant le procureur de la République près tribunal de Boufarik (cour de Blida), pour notamment constitution d’une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un délit, vol aggravé à main armée, violences, menaces, préméditation et escalade, conclut-t-on de même source.

Input your search keywords and press Enter.