Thursday, May 2021

Développement des zones d’ombre : une priorité où la société civile est impliquée

L’orientation donnée à l’exécutif est claire : le développement des zones d’ombre est une priorité. Et ce développement se fera désormais avec la société civile dont l’action est promue à l’avant-garde de la prise en charge des préoccupations et besoins des citoyens dans ces zones reculées.

Des walis expliquent à Nazim Touaybia, de la radio chaine 3, le pourquoi et comment faire ces projets de développement au profit de 15 000 zones d’ombre où vivent 8 millions d’habitants recensés.

Engagés pour relever le défi, d’ores et déjà la règle, du leitmotiv : « développement par la société civile » et non-développement tout court. Éléments de réponse dans ce reportage.

Rappelons que le Premier ministre a promis de mettre tous les moyens à la disposition des commis de l’Etat pour parachever les projets destinés à ces zones. Un fonds spécial développement des zones d’ombre a été créé lors de la réunion Gouvernement-walis.

Input your search keywords and press Enter.