Tuesday, January 2021

Développement locale, vers des partenariats économiques APC – investisseurs privés

Le ministère de l’Intérieur s’apprête à encourager la gestion de certaines activités, comme celles d’entreprises, de marchés de proximité, de crèches, de complexes sportifs et autres salles de spectacle, entre les collectivités communales et des investisseurs privés sur la base d’un partenariat.

« Loin de se désengager du financement des collectivités locales, l’Etat vise à introduire un nouveau mode de gestion permettant de réaliser des investissements en collaboration avec des partenaires privés », a expliqué à ce propos ce mercredi,  Ghrissi Mahmoud directeur des infrastructures et de l’équipement au ministère de l’Intérieur.

Intervenant sur les ondes de la chaîne III de la Radio nationale, le même responsable a estimé  qu’au travers de ce nouveau mode, une collectivité pourra désormais, au titre d’une concession, déléguer le financement et la gestion d’une infrastructure « productive de revenus sur la base d’un contrat d’une durée de cinq à trente années ». Cette manière de faire, établie sur le principe du « gagnant-gagnant », en plus de faciliter la reprise ou la création de pools d’activités potentiellement créatrice de main-d’œuvre, permettra, de plus, de mobiliser des recettes fiscales au bénéfice des collectivités locales.

Pour ce faire, le directeur des infrastructures et de l’équipement au ministère de l’Intérieur a relevé que de nombreuses communes à travers le pays possèdent, outre un important patrimoine foncier, nombre d’infrastructures à caractère économique, social et culturel qui ne demandent qu’à être reprises à mains ou développées grâce à l’apport de partenaires privés pour le plus grand bien de leurs habitants.

Input your search keywords and press Enter.