Thursday, July 2020

Djerad: tous les moyens disponibles pour la prise en charge des zones d’ombre

Tous les moyens sont disponibles pour la prise en charge des zones d’ombre à travers le pays, a assuré, mardi à Tindouf, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad.

Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite à cette wilaya frontalière, M. Djerad a indiqué que « tous les moyens sont disponibles pour la prise en charge des zones d’ombre à travers le pays ».

« Nous devons être conscients que les populations dans les zones d’ombre vivent dans des conditions difficiles, en l’absence des routes et des moyens de transport et autres. Il est de notre devoir, conformément aux consignes du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, de les prendre en charge », a-t-il précisé.

Soulignant la nécessité de « contenir ces zones pour les placer parmi les priorités », le Premier ministre a fait état d’un suivi, en coordination avec le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, de l’état d’avancement de la prise en charge des zones d’ombre à travers le territoire national.

Dans le même cadre, M. Djerad a mis l’accent sur l’impératif de venir à bout définitivement du phénomène des zones d’ombre « dans les meilleurs délais ».

« Le citoyen doit sentir que l’Etat lui appartient. Ces zones vont changer pour devenir des zones de lumières », a-t-il soutenu.

Il a, en outre, appelé les responsables locaux, en particulier les walis, à donner la priorité aux zones nécessitant le développement. « Nous attendons beaucoup des responsables, notamment des walis, en vue de prendre en charge les zones d’ombre », a-t-il indiqué.

Le Premier ministre a suivi un exposé sur les zones d’ombre au niveau de la wilaya de Tindouf, pour lesquelles 48 opérations de développement ont été inscrites au profit de différents secteurs dont 25 ont été financées et 60% destinées au secteur des Ressources en eau.Le Premier ministre poursuivra sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tindouf par l’inspection de plusieurs projets de développement relevant de plusieurs secteurs.

Il est accompagné d’une délégation ministérielle composée des ministres de de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamel Beljoud, de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Nasri, de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelhamid Hamdane, de l’Education nationale, Mohamed Oudjaout et des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi.

Input your search keywords and press Enter.