Thursday, December 2018

Douanes: « vers la généralisation des scanners mobiles dans les différents postes frontaliers »

Le Directeur général des Douanes algériennes, Farouk Bahamid, a indiqué dimanche à Tébessa que ‘’les différents postes frontaliers seront dotés des scanners mobiles pour réduire les formalités de contrôle’’.

Au cours de son inspection du poste frontalier de Bouchebka, dans la commune El Haouidjbet, (50 km à l’est du chef lieu de wilaya) le même responsable a indiqué que les Douanes algériennes sont dotées de quatorze (14) scanners mobiles dans les différents ports destinés au contrôle des containers soulignant que ces équipements seront ‘’généralisés progressivement’’ dans les postes frontaliers.

Bahamid a détaillé que cette démarche vise à ‘’lutter contre la contrebande dans la bande frontalière’’.

Au cours de l’exposé présenté sur les activités des services des Douanes pour l’année 2017, il a été relevé, que le poste frontalier de Bouchebka a enregistré une recette de trois (3) milliards de dinars dont 295 millions ont été versés à la commune de El Haouidjebet, conformément à l’article 37 de la loi de finance 2017.

Il a également été souligné que le même poste frontalier a  enregistré un montant de recouvrement douanier liée au contentieux estimé à 878 millions de dinars.

S’agissant du développement et de la modernisation des Douanes, le même exposé a fait savoir que 11 120 titres de passage douaniers électronique ont été établis en 2017  dans l’objectif de faciliter les procédures douanières.

Par ailleurs, M. Bahamid a insisté sur l’accompagnement des investisseurs locaux, en leur accordant toutes les facilités possible pour ‘’appuyer l’économie nationale et réanimer les échanges commerciaux’’   Le Directeur général des Douanes a souligné que ses services procéderont à une opération d’évaluation des activités des opérateurs économiques agrées en vue d’assainir les listes des opérateurs.

Publication « prochaine » du décret exécutif du rayon des Douanes

 Le directeur général des Douanes, Farouk Bahamid, a annoncé dimanche à Tébessa ‘‘la prochaine publication’’ du nouveau décret exécutif fixant les conditions et modalités d’application du rayon des douanes afin de faciliter les échanges à l’intérieur des régions frontalières.

Lors de son inauguration du siège de l’inspection divisionnaire des douanes dans la commune de Bir El Ater (100 km au Sud de Tébessa), le même responsable a indiqué que les dispositions de ce texte accorderont de multiples facilités aux commerçants pour se déplacer aisément de et vers les zones frontalières.

Ce texte sera un appui et un plus aux douanes en encourageant l’investissement et les mouvements des marchandises et échanges via les zones frontalières, a ajouté le responsable en estimant que ce décret consolidera l’économie nationale et apportera ‘‘un coup à toutes les formes de contrebande’’.

Il a également estimé que les commerçants doivent respecter les conditions fixées dont l’obtention du permis de déplacement.

Dans sa réponse aux préoccupations des agriculteurs et investisseurs de la région de Bir El Ater, le même responsable a indiqué que la liste des produits concernés par le rayon des douanes sera fixée en fonction des vocations de chaque région.

Bahamid a inauguré à l’occasion le siège de la brigade polyvalente des douanes de la commune d’Oum Ali qui constitue, a-t-il relevé, une structure importante d’administration et de contrôle qui renforce le secteur des douanes dans la wilaya en application du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour faciliter l’activité des opérateurs économiques.

Il a aussi insisté sur le rôle de contrôle de ce dispositif dans la lutte contre le crime organisé et la contrebande dans la wilaya de Tébessa dont la bande frontalière dépasse les 300 km.

Input your search keywords and press Enter.