Sunday, May 2019

Empreinte génétique sur les visas du Hadj, l’ambassade saoudienne à Alger explique  

Le responsable du bureau d’information de l’ambassade du Royaume d’Arabie Saoudite à Alger, Machaal Al-Chamri, a affirmé que les citoyens algériens n’étaient pas concernés par le système d’empreinte génétique et de la photo d’identité biométrique sur le visa du Hadj et de la Omra.

Le système d’empreinte génétique et de la photo d’identité biométrique sur les visas du Hadj et de la Omra « n’est pas à l’ordre du jour », a déclaré le responsable saoudien à l’APS, soulignant que le communiqué publié par l’ambassade de l’Arabie Saoudite « n’en fait pas mention ».

Il a ajouté, à ce propos, que les services de l’ambassade « n’ont pas reçu jusque-là aucune instruction pour imposer ce système biométrique aux hadjis ou les concernés par la saison du hadj de cette année en Algérie ».

Le Royaume d’Arabie saoudite recourt au système d’empreinte génétique et de la photo biométrique sur les visas du Hadj et de la Omra pour les citoyens de plusieurs pays arabes et islamiques et œuvre à sa généralisation et son élargissement à tous les autres Etats.

Input your search keywords and press Enter.