Saturday, December 2018

Enseignement de Tamazight : Si El-Hachemi Assad optimiste pour la saison prochaine

Le secrétaire général (SG) du Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA), Si El-Hachemi Assad, a exprimé, mercredi à Tindouf,  son optimisme quant à l’enseignement de la langue amazighe. Il a affirmé que l’enseignement de la langue amazighe devrait connaitre un « bon départ » la saison prochaine, avec un objectif de sa généralisation aux trois paliers scolaires à travers le pays.

Les résultats obtenus dans l’enseignement de la langue amazighe sont « très positifs », grâce aux efforts déployés par le HCA, en coordination avec le ministère de l’Education nationale, mais restent, toutefois, « en deçà des attentes », a indiqué M. Assad lors d’une rencontre avec les cadres de la direction de l’éducation et les représentants de parents d’élèves au lycée « Bouzidi Houaria ».

Des élèves de l’école « Larbi Tébessi », dans la commune de Tindouf, qui a abrité un cours d’enseignement de Tamazight, en présence d’une délégation du HCA, seront liés en vertu d’une convention de jumelage avec des écoles du Nord du pays enseignant la langue amazighe, a-t-il ajouté.

Si Hachemi Assad a rencontré, lors de sa visite, des membres de la société civile et des associations de parents d’élèves de Tindouf où l’enseignement de l’Amazighe, lancée au titre de la saison scolaire 2016/2017, connait une amélioration continue et devrait enregistrer à l’avenir des résultats positifs, selon un bilan de la direction de l’Education de la wilaya.

Le SG du HCA a indiqué, lors d’un point de presse au terme de sa rencontre avec le mouvement associatif, que la célébration du 1er anniversaire de l’officialisation de Yennayer, comme fête nationale, sera organisée à partir du 8 janvier prochain depuis Laghouat et se poursuivra via les wilayas d’Ain-Defla, Mascara, Alger et Naâma, avant de s’achever à Tlemcen par un séminaire international sur l’art architectural amazigh.

Plusieurs conventions ont été signées pour la prise en charge des variantes linguistiques locales, à l’instar de celle signée en marge du séminaire national sur « La planification linguistique et le plurilinguisme : impact des dialectes locaux dans la communication socioculturelle en Algérie », tenue à Tindouf en coordination avec le HCA, pour la promotion de la variante amazighe locale « Hassanya », et ce dans le cadre de l’accompagnement des projets de développement de cette variante amazighe, a-t-il fait savoir.

Input your search keywords and press Enter.