Wednesday, November 2019

Front social: Échec de la réunion médecins résident-MESRS, l’activité d’astreinte suspendue

La réunion entre les représentants du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (MESRS) et ceux du Collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA), tenue ce lundi 12 mars, a viré à l’échec.

Les délégués des résidents en grève depuis 4 mois, n’ont pas accepté de revenir sur la décision du boycott des examens du DEMS (Diplôme d’études médicales spécialisées), programmés entre le 18 mars et le 12 avril. Selon le Dr Hamza Boutaleb, « les raisons du boycott lors de la première session, à savoir notre plateforme de revendications, n’ont pas trouvé le chemin vers la satisfaction ». « Il n’y a donc rien qui puisse justifier le maintien de ces examen », ajoute le porte-parole du Camra.

Les deux parties se sont donc séparées sur une note négative et sans aucune avancée. La question « sera portée au bureau du ministre de tutelle, Tahar Hadjar », précise notre interlocuteur, regrettant « l’entêtement des autorités » et « leurs manœuvres dans l’objectif de diviser le mouvement ».

 Sur un autre plan, et en réponse au gel des salaires dans la majorité des hôpitaux, notamment, les médecins résidents ont décidé de suspendre l’activité d’astreinte qui consiste à accomplir, selon un planning, des taches dans les services d’urgence de 8h du matin à 16h. La décision a déjà été appliquée à Sétif, Oran et Tizi-Ouzou, et sera appliqué aujourd’hui à l’hôpital Mohamed lamine Debaghine de Bab El Oued.

Input your search keywords and press Enter.