Wednesday, June 2019

Gaid Salah ignore Haftar et explique les changements des généraux

Le Général de Corps d’Armée et vice ministre de la défense, Ahmed Gaid Salah, s’est abstenu aujourd’hui de répondre aux menaces et accusations du général libyen Haftar, lors de l’entame de sa visite d’inspection à la troisième 3e Région Militaire à Béchar ce lundi.

Effectivement, les menaces du maréchal libyen autoproclamé n’ont pas fait réagir Ahmed Gaid Salah qui se concentre sur l’essentiel à  savoir le professionnalisme et l’inspection du niveau de préparation de l’armée nationale populaire.

Compétence et alternance  

« S’agissant des changements opérés au niveau de quelques fonctions et postes de commandement au sein l’Armée Nationale Populaire, Monsieur le Général de Corps d’Armée a réitéré que l’indice de compétence et le critère du mérite sont le phare qui illumine correctement le droit chemin que nous empruntons, qui vise l’encrage du principe d’alternance sur les fonctions et les postes, et à en faire une tradition militaire à pérenniser, permettant ainsi de motiver la ressource humaine, de valoriser son riche capital d’expériences et de l’encourager à fournir davantage d’efforts au service de l’Armée Nationale Populaire », écrit le MDN dans un communiqué citant les propos de ce lundi à Bechar du vice ministre de la défense.

S’exprimant sur les objectifs des changements au sein de la hiérarchie de l’armée notamment les chefs des régions militaires, Gaid Salah a martelé « la tradition d’alternance sur les fonctions et les postes de différents échelons parmi tant d’autres bonnes traditions et coutumes indispensables, et comme étant une culture incontestable à travers laquelle jaillit un nouvel élan parmi les rangs et un sang neuf avec lequel grandissent les ambitions des personnels et leur espoir de voir le travail dévoué exclusivement à Allah et à la patrie, seul critère pour parvenir aux grandes responsabilités ».

Input your search keywords and press Enter.