Saturday, July 2019

Gaïd Salah met en avant le rôle de la réconciliation nationale dans le rétablissement de la sécurité et la stabilité du pays

Le général de Corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP) a mis en avant mercredi à Biskra, le rôle de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale dans le rétablissement de la sécurité et la stabilité du pays.

Au quatrième jour de sa visite à la 4e Région militaire à Ouargla, le général de Corps d’armée, a inspecté quelques unités relevant du Secteur militaire de Biskra, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

Lors d’une rencontre avec les cadres et les personnels des unités du Secteur militaire de Biskra, le chef d’Etat-major de l’ANP a prononcé une allocution d’orientation, diffusée à toutes les unités de la Région via visioconférence, à travers laquelle il a « mis l’accent sur l’importance de cette rencontre coïncidant avec le lancement officiel de l’année de préparation au combat 2018-2019, et coïncidant, également, avec la célébration du 13e anniversaire de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale initiée par Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, Ministre de la Défense nationale et adoptée à l’unanimité par le peuple algérien, le 29 septembre 2005 », précise le communiqué.

« Dans ce contexte précisément, je ne manquerai pas de valoriser et de saluer, notamment à l’occasion du 13e anniversaire du vote par acclamation de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, la clairvoyance et la perspicacité de son Excellence, Monsieur le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, Ministre de la Défense nationale à travers son initiative historique adoptée par tout le peuple, qui la considère, aux côtés des sacrifices et de la détermination des braves hommes de l’ANP, une pierre angulaire dans le processus du rétablissement de la sécurité et la stabilité du pays », a affirmé le général de Corps d’armée.

Pour le chef d’Etat-major de l’ANP, « cette initiative historique a su faire régner la fraternité parmi les algériens et a permis à ceux ayant égaré le droit chemin de revenir à la raison, de rompre avec leur cruauté, d’emprunter la voie de la sagesse et de la réconciliation nationale, et de regagner leur société ».

« Une initiative sur laquelle l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN), s’est appuyée lors de l’édification de cette prestigieuse institution de défense et de sécurité, dont les fondements sont solidement ancrés, et qui œuvrera, sans répit jour et nuit avec l’aide d’Allah Le Tout-Puissant, à parachever le raffermissement des piliers de ce don divin », a-t-il fait valoir.

Par la même occasion, le général de Corps d’armée a assuré que ces visites périodiques « constituent une action de terrain qui revêt une importance majeure, voire une nécessité professionnelle, car elles représentent l’intérêt particulier que le Haut Commandement de l’ANP ne cesse d’accorder à l’accompagnement de tous les efforts déployés et au suivi de l’exécution de l’ensemble des programmes pluridisciplinaires qui se complètent et se succèdent, et dont les dimensions et les objectifs sont multiples ».

« J’ai tenu, en cette honorable occasion, comme à l’accoutumé lors de toutes les autres fois, à rencontrer les personnels relevant des unités et des établissements exerçant au niveau de la garnison de Biskra en 4e Région militaire, y compris les différents corps de sécurité, en adéquation avec l’exigence de veiller en permanence à promouvoir les aptitudes de l’ANP, à travers une vision réaliste et adaptée à nos propres spécificités et à notre capacité à en faire des réalisations palpables sur le terrain », a précisé le vice-ministre de la Défense nationale.

« En effet, nous travaillons aujourd’hui selon les principes de cette approche clairvoyante, dont les résultats sont témoins, et qui est confirmée par le développement qualitatif atteint par les différentes composantes de nos Forces armées, qui ne ferment pas l’£il pour protéger les frontières de notre Pays, et pour garantir les facteurs de sa sécurité et sa stabilité, et telle est la finalité ultime », a-t-il souligné.

« De ce fait, le maintien de la dynamique actuelle n’est pas un objectif en soi, mais il est plutôt impératif d’accélérer sa cadence en adéquation avec la concrétisation des objectifs escomptés. Or, ceci nécessite la préservation et le renforcement des résultats atteints, tout en œuvrant à focaliser nos efforts davantage sur l’excellence et la perfection, et ce, grâce à l’adoption lucide et correcte de la démarche d’évaluation continue de ce qui est réalisé sur le terrain, et grâce au parcours de l’action planifiée qui tient compte, non seulement de la concrétisation des objectifs tracés, mais aussi de l’impératif de veiller à l’adaptation de ces objectifs avec le processus de développement de l’ANP et ses projets futurs », a-t-il ajouté.

« C’est ainsi qu’on raffermit les fondements d’un processus professionnel fructueux. Tel est l’objectif le plus noble, pour lequel le Haut Commandement de l’ANP œuvre, grâce à la volonté d’Allah Le Tout-Puissant, afin de faire aboutir tous les facteurs et les éléments permettant de hisser nos Forces armées aux rangs les plus prestigieux et leur permettre d’atteindre la finalité ultime, qui n’est autre que de servir l’Algérie et préserver sa sécurité et sa stabilité », a soutenu le général de Corps d’armée.

Par ailleurs, en compagnie du général-major Hacène Alaïmia, Commandant de la 4e Région militaire, le général de Corps d’armée a « inspecté le projet de réalisation du Centre de repos et de cure thermale à Biskra, dont la superficie s’étale sur 21 hectares, et qui dispose de toutes les infrastructures d’hébergement, de loisirs et de soins, où il s’est enquis de la qualité et de l’état d’avancement des travaux, et a donné des orientations et des instructions aux responsables de cet important projet, afin de respecter les délais convenus pour la livraison », ajoute le communiqué.

Au niveau de l’Ecole supérieure des troupes spéciales et à l’issue de la cérémonie d’accueil, le général de Corps d’armée « a suivi un exercice démonstratif exécuté par les élèves de l’école, sur le thème +Le détachement des Troupes Spéciales lors de l’assaut, la destruction et la neutralisation d’un groupe terroriste retranché dans une bâtisse+, en utilisant des véhicules légers, munis d’échelles d’assaut et de chasse ».

« Un exercice marqué par un haut professionnalisme, qui dénote de l’efficacité de la formation de qualité, dispensée au profit des élèves de l’Ecole supérieure des troupes spéciales, qui se démarquent par leur total engagement et ferme détermination à s’acquitter de leurs missions en toutes conditions et circonstances », relève la même source.

Au terme de cette visite, le général de Corps d’armée « a écouté les interventions des cadres et des personnels », conclut le communiqué.

Input your search keywords and press Enter.