Tuesday, October 2020

La grève du corps enseignant suivi à 70%, selon l’UNPEF

L’appel à la grève lancé  par cinq syndicats autonomes du corps enseignant à été « largement suivi’ », a fait savoir à DMA  Abdelouahab Zekar, porte parole de l’UNPEF.

« Le mot d’ordre  a été suivi à 70%, avec des taux élevé dans des wilayas et bas dans d’autres », ajoute notre interlocuteur. À  Msila, illustre M. Zekar,  le mot d’ordre a été suivi à 100%, tandis qu’à Blida, il a été estimé à 30%.

Lire aussi: Pourrissement dans le secteur de l’éducation, va-t-on vers la dissolution du CNAPEST ?

Cinq syndicats sont concernés par la grève : l’Union nationale des personnels de l’enseignement et de la formation (UNPEF), le Syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (SNAPEST), le Syndicat national des travailleurs de l’éducation (SNTE), le Syndicat autonome des travailleurs de l’éducation et de la formation (SATEF) et le Conseil des enseignants des lycées d’Algérie (Cela).

Les revendications soulevées portent essentiellement sur l’application de la circulaire présidentielle 266-14, l’application de la décision de revalorisation des diplômes DEUA et licence, la révision de la grille salariale en fonction de l’inflation, les grades, l’augmentation de la rémunération des heures supplémentaires et la revalorisation de la prime pour les postes au sud du pays.

 

Input your search keywords and press Enter.