Infosoir cessera de paraître à partir de samedi

Ce qui a été évoqué plusieurs fois dans la presse nationale est désormais une réalité. Le seul tabloïd de l’après midi en Algérie, « Infosoir », disparaîtra des étals à partir de samedi, a annoncé aujourd’hui son fondateur, Hacène Ouandjeli, dans les colonnes de son journal.

les rentrées émanant de la publicité ont été réduites à presque rien

Dans une tribune intitulée, « Infosoir, le dernier jour », parue cet après-midi à la une du journal, son directeur explique les raisons de cette « disparition forcée ». « En raison des difficultés financières – les rentrées émanant de la publicité ont été réduites à presque rien – Infosoir doit cesser de paraître. C’est aussi simple. C’est aussi dur. Les premiers temps, en moyenne, Infosoir a eu une page jusqu’à une page et demi de pub de la part de l’ANEP. Mais voilà qu’au fil des jours, des semaines, des mois et des années le quota accordé à Infosoir s’est réduit comme une peau de chagrin, avec de nombreuses, de très nombreuses journées sans pub. Comme si un quotidien pouvait éviter l’asphyxie avec un quart ou une demi-page par jour », a écrit Hacène Ouandjeli à ses lecteurs.

Input your search keywords and press Enter.