Tuesday, December 2020

Interdits de tenir une AG constitutive, les médecins spécialistes menacent d’une grève nationale

 Des médecins spécialistes voulant se constituer dans un nouveau syndicat autonome, ont dénoncé ce vendredi 16 mars, l’interdiction qui leur a été signifiée de l’administration pour la tenue d’une assemblée générale constitutive.

« Des demandes aux fins d’une autorisation (Pour une AG constitutive) ont été déposées au niveau de la wilaya de Tipaza et de Constantine, ce droit nous a été injustement refusé en violation des textes de la loi numéro 90-14 du 2 juin 1990 », écrit, dans un communiqué, un groupe de praticiens activant actuellement sous l’appellation du Collectif autonome des médecins spécialistes algériens (Camsa). Qualifiant ce refus de « mesure administrative discriminatoire » puisqu’il leur a « même pas été formulé par un écrit officiel », les médecins spécialistes affirment que « la représentativité de (leur) collectif avance à grands pas dans les établissements sanitaires de tout le territoire national ».

Enfin, à cette suite de non recevoir, considérée comme un « blocage » et une « violation des textes de loi », le Camsa appelle l’ensemble des praticiens spécialistes « à rester déterminés pour revendiquer leurs droits légitimes et à se préparer pour de nouvelles épreuves de protestation ». Il n’hésite pas d’ailleurs à brandir la « possibilité de recourir, le cas échéant à la grève » qui semble désormais « inévitable », conclut le Collectif.

Input your search keywords and press Enter.