Friday, April 2020

La marche des enseignants du primaire réprimée à Alger (vidéo)

La marche des enseignants des primaires prévue aujourd’hui à Alger a été violemment réprimée par la police.

Les enseignants des primaires, en grève depuis plusieurs semaines, ont été malmenés ce matin par la police à la place des martyrs à Alger.

Venus de plusieurs wilayas du pays pour faire entendre leurs revendications à la tutelle, des milliers d’enseignants se sont rassemblés à la place des martyrs. Au début ils ont été encerclés par la police avant que les tensions éclatent entre les contestataires et les services de l’ordre.

La police a chargé violemment les manifestants l’empêchant de marcher sur Alger pour la satisfaction de leurs revendications socio-professionnelles.

L’on signale également plusieurs arrestations dans les rangs des marcheurs. Aucun chiffre n’a été donné jusqu’à maintenant. Les enseignants ne lâchent pas et continuent de marcher sur le trottoir du coté de la baie d’Alger « escortés par la police ».

Les revendications des enseignants des primaires en action de protestation depuis plusieurs semaines, tournent autour de l’amélioration des conditions socio-professionnelles. Il s’agit de : le réexamen des heures de travail des enseignants du primaire par rapport au temps de travail du moyen et du secondaire, l’application immédiate du décret présidentiel 266/14 relatif au reclassement des enseignants, avec effet rétroactif, l’assimilation dans la classification du rang de l’emploi au reste des catégories d’enseignants du secteur- le moyen et secondaire et la ré-instauration du système de spécialisation dans l’enseignement primaire.

Input your search keywords and press Enter.