Thursday, May 2021

La revue El Djeich évoque l’élection présidentielle et l’attaque de Tiguentourine  

L’édito de la revue « El Djeich »  de l’armée nationale du mois de février est revenu sur l’odieuse attaque terroriste du complexe gazier de Tinguentourine ainsi que le rôle de l’ANP dans la sécurisation de l’élection présidentielle d’avril prochain.

En effet, après le dernier discours du vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah lors de sa visite à la 1ère région militaire, c’est la deuxième fois que le MDN revient sur l’attaque terroriste de Tiguentourine qu’il qualifie d’ « échec total » de ceux qui visaient à ternir « l’image de l’Algérie ».

Dans le sillage de l’évocation des tentatives de tester les capacités opérationnelles de l’ANP par divers parties aux objectifs malsains et de la mise en avant des réalisations importantes dans le développement des capacités d’interventions et d’exécution de ce genre d’opérations militaires sensibles, la revue El Djeich rappelle les hautes qualités professionnelles de l’armée nationale lors de sa riposte à la prise d’otage du complexe gazier. « la démarche suivie par l’ANP, il y a de cela six années, face au groupe terroriste qui s’était infiltré depuis nos frontières sud-est pour attaquer le complexe gazier de Tiguentourine et prendre des otages dans l’optique d’en faire une arme pour négocier et marchander leur libération, a prouvé le haut niveau de professionnalisme atteint par nos forces armées et leur détermination à contrecarrer toute tentative visant à ébranler la stabilité de notre pays », écrit l’édito d’El Djeich.

Pour l’ANP, « les élections du 18 avril prochain seront une autre occasion de réaffirmer ses hautes aptitudes à assurer la sécurité de tels rendez-vous nationaux et sa disponibilité à contribuer au succès de cette fête démocratique en permettant aux électeurs d’accomplir leur devoir envers la patrie dans des conditions normales et dans un climat sûr ».

Le même texte rappelle les missions constitutionnelles de l’armée non sans réaffirmer qu’ « elle ne déviera jamais des missions que la constitution lui a assignées, comme elle a démonté en de nombreuses occasions »

Input your search keywords and press Enter.