Saturday, September 2020

La revue El Djeïch souligne une « cohérence totale » entre le Président de la République et l’ANP

La « cohérence totale » entre le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et l’Armée nationale populaire (ANP) ainsi que la « totale confiance » qu’il a exprimée envers l’institution militaire, en sa qualité de chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, ont été soulignées dans l’éditorial du dernier numéro de la revue El Djeïch.

« Depuis son élection à la tête de la République algérienne, le Président Abdelmadjid Tebboune a démontré sa totale confiance à l’institution militaire en saluant à maintes reprises le rôle de l’ANP dans la préservation des institutions de l’Etat ainsi que la sauvegarde du pays de toutes tentatives de déstabilisation », est-il écrit dans l’éditorial de la revue de l’Armée.

La publication observe que « le témoignage du Président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, reflète la confiance et la cohérence totale entre le Président et l’ANP », soulignant que « notre Armée jouit de la pleine confiance du Monsieur le Président, étant le meilleur gardien de cette confiance dans le passé, le présent et l’avenir. » « Nous disons que la cohérence totale entre le président et l’ANP et l’intérêt qu’accorde le premier magistrat du pays à la sécurité et à la défense nationales s’inspire de sa totale conviction de la nécessité de moderniser nos Forces armées pour qu’elles puissent mener leurs missions constitutionnelles et atteindre une disponibilité permanente pour faire face à toutes menaces possibles et relever tous les défis sécuritaires afin que notre pays sorte victorieux », commente la publication.

Faisant le lien avec les événements qu’a connus le pays durant ces dernières années, El Djeïch rappelle que « l’ANP a su, dans les moments les plus sombres de la tragédie nationale, lorsque l’Etat algérien s’écroulait, préserver ses fondements et ses piliers et renforcer son existence ».

« Parallèlement, dans le cadre des lois de la République, notre armée a réussi à s’acquitter de la tâche de la lutte contre le terrorisme et les forces de la criminalité, de les pourchasser et de les éliminer et de débarrasser le peuple de leurs exactions et de leurs horreurs », note l’éditorial, ajoutant dans le même sens que « les éléments de notre Armée se sont tenus également aux côtés de leurs concitoyens pendant les diverses crises et catastrophes naturelles qui ont frappé le pays ».

A ce titre, la revue cite les exemples du tremblement de terre de Boumerdes, les inondations de Bab El Oued, les intempéries d’Arris et de Tizi Ouzou, soulignant qu’il s’agit d' »autant d’échantillons reflétant le rôle joué par les éléments de l’ANP en matière d’aide et d’assistance à leurs frères afin de sauver les vies de milliers de citoyens ».

Evoquant la pandémie du Coronavirus qui touche l’Algérie à l’instar d’autres pays du monde, El-Djeïch relève que « la détermination de l’Etat algérien à faire face à cette épidémie à travers les mesures prises par le président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, a épargné à notre pays une véritable tragédie ».

La revue met en avant également la « disponibilité opérationnelle de l’ANP en demeurant prête en permanence à faire face à toute situation d’urgence, quel que soit son niveau de gravité, car pleinement consciente que la sécurité du citoyen est la première et la plus importante de ses préoccupations et de ses missions ».

Le Haut commandement de notre Armée suit l’évolution de la situation quotidiennement et veille à ce que toutes les instructions et orientations soient fournies aux éléments et à communiquer constamment par le biais de campagnes de sensibilisation et de prise de conscience lors de visites de travail et d’inspections sur le terrain et à travers les moyens de communication nationaux », est-il mentionné dans l’éditorial.

Sur la base de ce qui précède, la revue El Djeïch a conclu que l’ANP « a mobilisé tout son potentiel dans le cadre d’une coordination étroite avec divers secteurs ministériels, compte tenu du fait que la situation difficile actuelle nécessite la mobilisation de toutes les capacités du pays, humaines et matérielles, et à relever le niveau de coordination entre toutes les institutions de l’Etat dans le cadre de la stratégie nationale visant à réduire la propagation de cette épidémie ».

Input your search keywords and press Enter.