Friday, March 2019

L’Algérie consomme 5.5 milliards de sacs en plastique, la ministre de l’environnement veut en découdre

La Ministre de l’Environnement et des Energies Renouvelables, Fatima-Zohra Zerouati a révélé, lundi à Alger, que l’Algérie consomme 5,5 milliards de sacs en plastique par an.

Intervenant au Forum de la Radio Algérienne, elle a mis en garde contre l’inondation du marché de ces sacs, notamment ceux dont l’origine est inconnue et qui parcourent de longues distances, causant des catastrophes environnementales et des inondations dans de nombreuses villes.

Mme Zaroati croit pouvoir faire face à la commercialisation informelle des sacs en plastique. En collaboration avec les services du ministère du Commerce, elle évoque une réunion tenue avec tous les intervenants dans le processus de production des sacs en plastique. Elle rassure d’ailleurs les producteurs de la mise en place prochaine d’un mécanisme d’accompagnement pour une transition vers d’autres sacs plus propres pour la nature.

Il s’agit de la mise à jour du Fonds national de l’environnement et du littoral, qui sera connecté au mécanisme d’accompagnement à travers le Centre national pour la production des technologies propres.

Concernant les petites fabriques de sacs en plastique qui opèrent de manière illégale, dans des locaux cachées qui échappent au contrôle, La ministre a demandé à vérifier ceux qui alimentent en matière première ces fabriques illégales qui contribuent à la prolifération des sacs en plastique.

Mme Zaroati a, par ailleurs, assuré que son département ministériel est disposé à offrir des incitations, en particulier les exonérations fiscales nécessaires, à ceux qui s’engagent dans la transition technologique et le recyclage de leur production.

Ainsi, la ministre en charge de l’environnement affiche clairement son ambition d’éradiquer les sacs en plastique nuisibles à la nature.

Input your search keywords and press Enter.