Monday, June 2019

Le général Hamel brise le silence et explique …

Le général-major Abdelghani Hamel sort de son silence et nie avoir été convoqué par la justice militaire, dans le cadre de l’affaire Kamel El-Bouchi.

« Je n’ai reçu aucune convocation de la justice militaire et je ne détiens aucun dossier de corruption », a déclaré ce dimanche 14 avril, à TSA, l’ancien directeur général de la Sûreté national (DGSN).

Depuis son limogeage le 26 juin 2018 dans la foulée de l’éclatement de l’affaire des 701 kg de cocaïne, Hamel n’a fait aucune déclaration publique.

Hier samedi, la chaine de télévision Echorouk News a rapporté que l’ancien patron de la police a été convoqué par la justice militaire (tribunal de Blida), pour ses déclarations relatives à la détention de dossiers de corruption.   Faux, selon Abdelghhani Hamel. « Je n’ai aucun lien ni de près ni de loin avec l’affaire de la cocaïne. Ni moi ni mon entourage immédiat. Mon éducation et ma culture ne me permettent pas d’avoir des liens avec ce genre d’affaires », a-t-il tranché.

Input your search keywords and press Enter.