Sunday, May 2019

Le ministère du travail interdit officiellement le droit de grève aux principaux syndicats de l’éducation

Trente (30) organisations syndicales de travailleurs sur 65 ont répondu favorablement aux demandes de renseignements publiées sur le site officiel du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale sur la représentativité, dans le délai légal, soit le 31 mars 2018, a indiqué samedi le ministère dans un communiqué.

Ainsi, la tutelle retire « le droit de grève » aux syndicats non représentatifs. Selon la liste publiée par le ministère du travail, les principaux syndicats autonomes de l’éducation nationale manquent de représentativité leur permettant d’exercer leur droit de grève. Le ministère retient  uniquement 17 Syndicats des 30 ayant actualisés leur dossier de représentativité comme organisations pouvant enclencher des grèves. La même liste enlève le droit de grève à la majorité des syndicats autonomes qui ont fait des grèves ses dernières années. C’est le cas de la majorité des syndicats de l’éducation nationale.

Pour ce qui est des syndicats en dehors de la liste des 30 publiés, soit ceux qui n’ont même pas déposé de dossier d’actualisation de leur représentativité, le ministère affirme qu’il le considère comme des organisations non représentatives.

Les 17 syndicats représentatifs  

– L’Union Générale des Travailleurs Algériens (UGTA), présidée par Sidi Said Abdelmadjid,

– Le Syndicat National Autonome des Personnels de la l’Administration Publique (SNAPAP), présidé par Felfoul Belkacem,

– Le Syndicat National des Corps Communs et des Ouvriers Professionnels de l’Education Nationale (SNCCOPEN), présidé par Bahar Ali,

– Le Syndicat National des Enseignants Chercheurs Hospitalo Universitaires (SNECHU), présidé par Wahiba Ouahioune,

– Le Syndicat National des Praticiens Spécialistes de Santé Publique (SNPSSP), présidé par Mohamed YOUSFI,

– Le Syndicat National des Praticiens de Santé Publique (SNPSP), présidé par Lyes M’rabet,

– Le Syndicat National Algériens des Psychologues (SNAPSY), présidé par Khaled Keddad,

– Le Syndicat Algérien des Paramédicaux (SAP), présidé par Lounes Ghachi,

– Le Syndicat National des Professeurs de l’Enseignement Para Médical (SNPEPM), présidé par Benyoucef BENYOUCEF,

– Le Syndicat National des Vétérinaires Fonctionnaires de l’Administration Publique (SNVFAP), présidé par Saida Akali,

– Le Syndicat National des Magistrats (SNM), présidé par Djamel Aidouni,

– L’Organisation Nationale des Journalistes Sportifs Algériens (ONJSA), présidé par Youcef Tazir,

– Le Syndicat National du Personnel Navigant Commercial Algérien (SNPNCA), présidé par Karim Ourrad,

– Le Syndicat National des Techniciens Maintenance Avions (SNTMA), présidé par Ahmed Boutoumi,

– Le Syndicat des Pilotes de Lignes Algériens (SPLA), présidé par Karim Seghouane,

– Le Syndicat National des Magistrats de la Cour des Comptes (SNMCC), présidé par Ahmed Chikhaoui,

– Le Syndicat National du Personnel de la Circulation Aérienne (SNPCA), présidé par Djamel Ait Abdelmalek,

Le 13 syndicats non représentatifs

– Le Syndicat Autonome des Personnels des Affaires Etrangères (SAPAE),

– L’Union Nationale du Personnel de l’Education et de la Formation (UNPEF),

– Le Syndicat Autonome des Travailleurs de l’Education et de la Formation (SATEF),

– Le Syndicat National des Travailleurs de l’Education (SNTE),

– Le Syndicat National Autonome des Professeurs de l’Enseignement Secondaire et Technique (SNAPEST),

– Le Conseil National Autonome du Personnel Enseignant du Secteur Ternaire de l’Education (CNAPESTE),

– Le Syndicat National des Médecins Généralistes de Santé Publique (SNMGSP),

– Le Syndicat National des Journalistes (SNJ),

– Le Syndicat National des Electroniciens et Electrotechniciens de la Sécurité Aérienne (SNESA),

– Le Conseil National Autonome des Imams et des Fonctionnaires du Secteur des Affaires Religieuses et Wakfs (CNAIFSARW),

– Le Syndicat National des Travailleurs de la Formation Professionnelle (SNTFP),

– Le Syndicat National de l’OAIC,

– Le Conseil National des Enseignants du Supérieur (CNES) – (« conflit interne »).

Input your search keywords and press Enter.