Friday, December 2019

Un procès public impliquant Sellal, Ouyahia et des patrons le 2 décembre

Les responsables impliqués dans les affaires de corruption traitées par la Justice depuis mars 2019 seront jugés en audiences publiques à partir de lundi prochain, a indiqué mercredi le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati.

Les responsables impliqués dans « les premiers dossiers de corruption traités par la Justice depuis mars dernier seront jugés à partir de lundi 2 décembre en audiences publiques au tribunal de Sidi M’hamed », a fait savoir M. Zeghmati lors de la présentation et du débat du projet de loi modifiant le code de procédure pénale au Conseil de la nation.

Ces affaires portent notamment sur l’octroi d’avantages indus à des propriétaires d’usines de montage automobile. »Ces dossiers sont très lourds et vous serez étonnés par ce que les magistrats feront », a ajouté le ministre de la Justice, soulignant que « le peuple pourra juger de l’accomplissement ou non par ces magistrats de leur travail ».

« Nous commençons à obtenir les premiers résultats de ces dossiers sensibles et alarmants traités par la Justice », a poursuivi M. Zeghmati, affirmant que « la volonté politique, qui était auparavant absente malgré la loi sur la lutte contre la corruption, existe aujourd’hui ».

Le dossier de corruption dans le montage automobile concerne les deux ex-Premiers ministres à savoir Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal ainsi que plusieurs homme d’affaire notamment Tahkout patron de TMC et El Oulmi patron de SOVAC.

Input your search keywords and press Enter.