Saturday, November 2020

Le wali d’Oran reçoit l’institutrice qu’il a « humilié »

Le wali d’Oran, Messaoud Djari a reçu jeudi l’institutrice Sidya Merabet de l’école primaire « Ben Zardjeb suite à l’incident survenu alors qu’elle soulevait au wali, en visite mercredi à l’occasion de la rentrée scolaire, les défaillances de l’établissement scolaire », a-t-on appris auprès des services de la wilaya.

S’exprimant à l’issue de cette audience, Mme. Merabet a affirmé que l’école primaire où elle exerce ferait l’objet d’un intérêt particulier dans le cadre de la prise en charge des préoccupations de cet établissement, sachant que le mobilier de l’école a déjà été renouvelé dans la journée d’aujourd’hui.

A travers l’expression « l’époque coloniale » utilisée dans sa revendication, l’enseignante dit n’avoir jamais eu une quelconque mauvaise intention, mais « c’était seulement une façon d’illustrer la vétusté du mobilier ».

La professeure d’enseignement primaire a adressé ses remerciements à tous ceux qui ont fait montre de solidarité, professeurs, associations et parents d’élèves, souhaitant voir l’école primaire et son personnel bénéficier de tout l’intérêt en faveur des élèves.

A noter que le Premier ministre, M. Abdelaziz Djerad avait écrit, sur Twitter, à propos de cet incident, « je refuse catégoriquement l’humiliation de l’enseignant, alors qu’il défend l’avenir de nos enfants », adressant par la même occasion « ses remerciements et sa reconnaissance à l’enseignante ».

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a exprimé également son rejet « catégorique » de toute offense à la personne du professeur, invitant l’ensemble des responsables relevant de son secteur à éviter ce type de comportements.

Input your search keywords and press Enter.