Monday, October 2020

Les journalistes interpellés à Alger libérés

Tous les journalistes interpelés dans la matinée de ce jeudi 28 février, par la police, lors du rassemblement organisé à Alger, pour dénoncer la censure et défendre la liberté de la presse, ont été libérés.

Selon l’un des interpelés, Hocine Larabi, en l’occurrence, de la Radio algérienne, les 15 journalistes conduits à Tassala El Mardja, ont été relâchés. Le journaliste ajoute qu’au commissariat, ils ont eu droit à « un bon traitement ».

Des sources policières, citées par nos confrères de TSA, ont aussi confirmé cette « libération ».

Parmi les participants figuraient des journalistes des médias privés et publics, de la presse écrite, électronique et audiovisuelle.  Cette action se veut un cri de colère contre « la non-couverture » par les médias publics et certains médias privés des manifestations populaires contre le 5e mandat.

Input your search keywords and press Enter.