Friday, November 2019

Les médecins résidents manifestent demain dans les rues d’Alger

Les médecins résidents ne décolèrent pas. Ils ont décidé d’organiser demain lundi, un sit-in national devant le siège du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique pour dénoncer la situation des candidats au DEMS ajournés de la session 2018 en raison de leur participation au mouvement de grève des médecins résidents qui a duré plusieurs mois.

« Chers confrères, la situation des médecins résidents candidats au DEMS ajournés de la session 2018 reste critique. La non programmation d’une session de rattrapage, le non droit à une nouvelle inscription à l’année universitaire 2018- 2019, la cessation de payement, la présentation obligatoire entant que candidat libre au prochain examen de DEMS de la promotion 2019, autant de démarches injustes et regrettables de la part de la tutelle qui prend en otage l’avenir de 876 médecins résidents », indique une communiqué du Collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA2017), rendu public aujourd’hui dimanche.

Il ajoute : « le but de l’action est de revendiquer nos droits légitimes. Les candidats ajournés de l’examen de DEMS — session juillet 2018 — lancent un appel à leurs confrères résidents toutes années confondues de tout le territoire national, afin de participer massivement à un sit-in ce lundi 08 octobre 2018 à 10h00 devant le siège du ministère de renseignement supérieur et la recherche scientifique ». Le CAMRA appelle, par ailleurs, tous les médecins résidents du pays à d’observer mardi des sit-in dans toutes les facultés de médecine que compte le pays. « Nous devons plus que jamais rester solidaires dans cette période critique afin de briser ce silence mortifère qui englobe l’injustice déployée à notre égard », dira l’organisation en s’adressant à ses adhérents.

Input your search keywords and press Enter.