Les médecins résidents regagnent les gardes d’urgences

Les médecins résidents reprennent demain, mercredi, les gardes d’urgences, après plus d’un mois d’arrêt, entamé le 29 avril dernier.

La « reprise de l’activité de gardes d’urgences (uniquement et non de l’activité même face aux intimidations) de 16h à 8h dans toutes les structures hospitalières universitaires du pays à compter du Mercredi 13/06/2018 » , a été décidée, écrit le Camra dans un communiqué rendu public ce mardi 12 juin, « dans le souci de restaurer le cadre d’une concertation apaisée ».

Elle est surtout justifié par « la situation dramatique dont souffrent quotidiennement nos hôpitaux et qui n’ira qu’en s’accentuant à l’approche de la saison estivale », ajoute le Collectif qui n’oublie pas aussi de signaler « la fatigue et l’exaspération de nos aînés mobilisés durant tout le mois sacré, et à quelques jours de l’Aïd el Fitr ».

Bonne volonté 

Le Camra prend « à témoin » l’opinion publique sur la « sincérité » des résidents et leur « disposition à trouver des solutions efficientes dans les plus brefs délais ». Il jette ainsi la balle dans le camp du ministre de la santé, de la Population et de la Réforme hospitalière qui, à son tour, devra faire preuve de bonne volonté et programmer au plus vite une réunion avec des propositions « concrètes », comme réclamé par les grévistes.

La reprise des gardes ne signifie pas l’arrêt du mouvement, insistent les résidents.  « Nous ne renonçons pas à nos revendications et demeurons plus que jamais mobilisés et solidaires afin de défendre les intérêts de tous les résidents, et en particulier ceux de nos consœurs et confrères de première année et candidats à l’examen du DEMS, dont les échéances particulières constitueront une préoccupation permanente », préviennent-ils.

Input your search keywords and press Enter.