Thursday, October 2021

Liberté de réunion : Les interdictions se succèdent

Les autorités ont interdit ce dimanche une conférence de presse de la société civile et des acteurs du Hirak prévue à l’hôtel El Biar, selon les initiateurs.

En effet, le point de presse en question était prévu avant la tenue d’une rencontre nationale le 20 février prochain à la salle Harcha des dynamiques du Hirak. Cette dernière risque d’être interdite aussi du fait de sa dépendance à l’autorisation préalable des services de la wilaya d’Alger.

La même interdiction a frappé la tenue des assises nationales des acteurs du Pacte de l’Alternative Démocratique il y a deux semaines. Parmi les membres du PAD des partis agréés et reconnus par l’Etat.

Il s’agit des restrictions sur la liberté de réunion pointé du doigt par les organisations nationales des droits de l’homme ainsi que les militants politiques.

Ces interdictions interviennent au même moment ou le plan d’action du gouvernement est en débat aux deux chambre du parlement ou il est clairement mentionné de lever ces restrictions.

Input your search keywords and press Enter.