Wednesday, October 2020

Libye: le MDN dément des « allégations fallacieuses » attribuées au Général de Corps d’Armée

Le ministère de la Défense nationale (MDN) a démenti jeudi « formellement » des « allégations fallacieuses et infondées » propagées à travers les réseaux sociaux, attribuées au Général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), à propos des évolutions récentes de la situation en Libye.

« Certains comptes et pages ont propagé, via les réseaux sociaux, des allégations fallacieuses et infondées, qu’ils attribuent à Monsieur le Général de Corps d’Armée, Chef d’Etat-major de l’ANP, à propos des évolutions récentes de la situation en Libye », indique le MDN dans un communiqué.

« Le MDN dément formellement ces rumeurs et affirme que ces propos mensongers, qui visent à semer le trouble et la discorde et à orienter l’opinion publique vers un alignement sur des agendas douteux, ne servent pas l’objectif louable et la position immuable que l’Algérie a toujours veillé à honorer envers l’Etat Libyen frère. Une position qui a été soulignée, à maintes occasions, par Monsieur le Président de la République, affirmant que l’Algérie est de tout temps à équidistance des parties libyennes en conflit, et privilégie un dialogue constructif inter-libyen qui aboutira à une solution politique durable, à même de garantir la stabilité et la prospérité au peuple libyen frère », ajoute la même source.

Lire aussi Boukadoum depuis Moscou: les canons ne peuvent être une solution à la crise libyenne
Le MDN souligne également que « le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale est l’unique autorité constitutionnellement habilitée à statuer officiellement sur les positions de la République algérienne démocratique et populaire quant aux questions internationales et régionales sensibles », conclut le communiqué.

Input your search keywords and press Enter.