Wednesday, December 2018

Macron décerne la Légion d’honneur et du Mérite à une vingtaine de harkis d’Algérie

Emmanuel Macron a promu d’anciens combattants harkis et des représentants d’associations de harkis dans les ordres de la Légion d’honneur et du Mérite, à quelques jours de la Journée nationale d’hommage à ces anciens supplétifs de l’armée française pendant la révolution algérienne.

Quatre personnes sont élevées au grade d’officier de l’ordre national du Mérite et quinze autres au grade de chevalier du même ordre, majoritairement représentantes d’associations ou fédération.

Par décret du 20 septembre paru au Journal officiel de ce vendredi, six anciens combattants harkis et la cofondatrice d’une association de harkis deviennent chevaliers de la Légion d’honneur. Quatre personnes sont élevées au grade d’officier de l’ordre national du Mérite et quinze autres au grade de chevalier du même ordre, majoritairement représentantes d’associations ou fédération.

A l’indépendance de l’Algérie en 1962, quelque 60.000 des Algériens recrutés comme auxiliaires de l’armée française (Harkis) avaient été admis en France après les accords de paix.

Cette décision, arrivent aussi quelques jours après un pas de plus dans le travail de mémoire sur la révolution algérienne  qu’a franchi Emmanuel Macron, en demandant pardon mi-septembre à la veuve de Maurice Audin, 61 ans après la mort sous la torture de ce militant communiste victime « du système institué alors en Algérie par la France ».

Input your search keywords and press Enter.