Sunday, January 2020

Mandat d’arrêt international contre Khaled Nezzar

Un mandat d’arrêt international a été lancé, mardi, par la Haute Cour de justice, à l’encontre de l’ex-ministre de la défense, Khaled Nezzar. 

La même procédure a également été engagée contre Lofti Nezzar, apparenté à ce dernier et gestionnaire de l’entreprise SLC Smart Line Communications et Belhamdine Farid, président de la Société algérienne de pharmacie.

Selon la télévision algérienne, ils sont accusés de “complot” et de “trouble à l’ordre public”. Des faits punis par les articles 77, 78 et 284 du code pénal militaire.

Input your search keywords and press Enter.