Thursday, December 2019

Manifestation nocturne à Alger : Huit manifestants placés sous mandat dépôt (actualisé)

La manifestation nocturne qui s’est déroulée hier à Alger a été dispersé par les services de sécurité en usant des moyens musclés rarement utilisés depuis le début du soulèvement populaire le 22 février 2019. Plusieurs arrestations ont été également opérées avant et pendant la marche qui a démarré de Bab El Oued vers la Grande Poste.

En effet, la marche a été finalement empêchée par les forces de l’ordre faisant « Plus de 150 arrestations dans les rangs des manifestants », selon le comité de libération des détenus qui a communiqué le chiffre sur sa page Facebook.

« Le tribunal de Bainem à Alger a libéré 21 personnes sur les 29 arrêtés hier lors de la manifestation nocturne à Alger », a-t-on appris de sources concordantes fin de l’après midi.

Arrêtés hier en fin de journée lors de la manifestation nocturne contre les élections présidentielles, 29 manifestants ont été présentés aujourd’hui devant le procureur de la république du tribunal de Bainem. « Le tribunal de Bainem libère 21 personnes sur les 29 présentés devant le procureur et place 8 sous mandat de dépôt », annonce le comité de libération des détenus (CNLD) sur sa page Facebook.

Il s’agit, selon nos informations, des personnes arrêtées hier soir à Alger et placées en garde à vue dans le commissariat de Bab El Oued. Par ailleurs, les manifestants détenus au commissariat de Ben Omar à Kouba ont été relâchés au début de l’après midi.

Input your search keywords and press Enter.